[FR] Structure Autogérée de Santé à Exarchia (ADYE)

Structure Autogérée de Santé à Exarchia (ADYE)
56, rue Arachovis, K*VOX, place d’Exarchia
adye.espivblogs.net
Tel: +30693-8926800

La Structure Autogérée de Santé à Exarchia constitue un espace social qui a comme objectif d’envisager les questions de santé en tant qu’un processus anthropocentrique, dans lequel nous sommes tous engagés et nous devons y participer sur un pied d’égalité.

Les activités principales de l’ADYE sont l’offre des soins de santé primaires, des secours urgents et du soutient psychologique et la promotion de la santé à tous sans aucune discrimination fondée sur la race, la couleur, la provenance, l’identité sexuée ou la religion.

L’ADYE est créée par une assemblée générale d’habitants, des espaces sociaux et des collectifs qui vivent et s’activent dans le quartier d’Exarchia.

Elle s’adresse tant à la commune locale d’Exarchia, médecins, psychologues, infirmiers, pharmaciens, qu’à n’importe quel habitant qui voudrait aider. Elle ne collabore pas avec les institutions d’état ou des ONG, ni appartient-elle à aucun parti politique. En plus, y participent des personnes qui rejettent les idées, les conduites et les pratiques racistes, nationalistes, xénophobes, homophobes et fascistes.

La conviction politique principale des personnes qui y participent est que la solidarité est une action mutuelle et non pas égoïste ou philanthrope, étant donné que nous sommes tous potentiellement des immigrants, des sans-abris, des chômeurs, des travailleurs précaires sans avoir accès aux soins de santé.

Nous considérons que les Structures Autogérées de Santé ne viennent pas répondre seulement aux problèmes des services de santé en couvrant les lacunes que l’état a laissées. Pour cette raison, on applique dans la pratique nos visions de la santé et de la société à laquelle on aspire, une société de vraie solidarité et d’humanité. On perçoit l’ADYE comme une cellule vivante de la résistance et de l’émancipation sociales contre le barbarisme moderne, et, ainsi, on collabore avec les assemblées populaires, les syndicats de base etc.

Objectifs de l’ADYE

1. La création des structures autogérées de santé dans le cadre général de la protection de la vie et de la dignité des Hommes.
2. La couverture des besoins sanitaires et psychosociaux primordiaux du quartier, avec le but final de prendre la santé dans nos mains, en coupant les liens avec un système de santé malade qui exclut les parties de la population qui sont non-privilégiées et faibles.
3. La construction d’une commune solidaire, qui participe à la résistance et reconfigure sans-cesse et, en même temps, met en doute le mode de vie qui lui est imposé.

Axes d’actions

1. Offre des soins médicaux et pharmaceutiques ainsi que du support et traitement psychosocial.

2. Actions d’urgence dans la commune intégrées dans le mouvement de résistance pour la libération sociale.

3. Interaction et collaboration avec d’autres espaces sociaux et anti-institutionnels qui sont animés par les mêmes valeurs et principes.

Comments are closed.